Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BMX CLUB LA CHEVROLIÈRE

Vous recherchez un club sportif & convivial dans le sud loire. lachevrolierebmx@gmail.com

BMX CLUB LA CHEVROLIÈRE

Histoire du BMX

beaune-17-mai-1980-big.jpg 

Le BMX (bicycle moto-cross) aussi appelé « bicross », pointe le bout de son guidon à la fin des années 1960 en Californie, au moment même où le moto-cross devient un sport très populaire au pays de l'Uncle Sam.

L'histoire possède deux versions sur les prémices de la discipline. Tout d'abord, en 1969, des jeunes de la banlieue de Los Angeles, pour imiter les exploits motocyclistes de Steve McQueen dans « La grande évasion », inventent le « pedal cross », en bricolant des vélos de la marque « Schiwnn ». La seconde version, veut que ce soit des enfants et des adolescents désireux de pratiquer le moto-cross, mais se trouvant sans les finances nécessaires pour aboutir à leur désir, qui ont construit eux-même les premières pistes de BMX, afin d'y rouler avec leurs propres vélos, tout en s'équipant à l'identique des pilotes de moto-cross. Quoi qu'il en soit, c'est bien à ce moment là que les premiers BMX apparaissent.

Dès le début des années 1970, est créé aux Etats-Unis, une structure de régulation des courses, qui marque le point de départ officiel des compétitions de BMX. C'est Scoot Breithaupt, 13 ans à l'époque, qui organise la première course de BMX, et fonde la « Bicycle United Motocross Society » (BUMS). En 1971, le « pedal cross » devient le BMX... La discipline à donc officiellement 40 ans en 2011...

 

En 1977, lors d'un épisode de la série télévisée américaine « CHIPS », les deux héros montrent à un champion américain, comment sauter par dessus un trou avec son vélo. Puis en 1982, le célèbre film « E.T. », montre le gentil extra-terrestre échapper à la police monté sur un BMX.

 

Mais déjà en 1978, le BMX pointe son guidon en Europe, et en 1981, est créée la « International BMX Federation », qui organise les premiers championnats du monde en 1982.

En France, c'est Alain Kuligoski, journaliste de moto-cross, qui introduit la discipline, et un fabriquant français lance la marque « Bicrossing ». Viennent alors des petites courses, en ouvertures de courses de moto-cross. En 1980, c'est à Beaune, en Côte d'Or, qu'est organisée la première course nationale 100% bicross.

En 1981, est lancée une association nommée « Association Française de Bicrossing », et en 1982 les premières compétitions de BMX freestyle apparaissent aussi avec la « Association Française de Freestyle » jusqu'en 1990.

L'année 1987 est le zénith du BMX, avec plus de 13000 licenciés et 400 clubs dans l'hexagone. En 1990, c'est la fin de la structure « Association Française de Bicross », et la structure intègre la « Fédération Française de Cyclisme ». L'arrivée au même moment du VTT, freine considérablement la progression du BMX, et il faut attendre 1996, pour voir la discipline se développer de nouveau. Mais cette période n'a pas finalement pas été néfaste au BMX, puisque des pilotes de grandes qualités ont continué à développer ce sport, et des français ont été classés au niveau mondial, dont des pilotes de la région, comme Xavier Redois, Hervé Mandin, Julien Rousseau, issus du club de Machecoul.

A ce jour la France compte plus de 14 000 licenciés en BMX, et d ans la région des Pays de la Loire, en 2010 ce sont un peu de de 1300 pilotes qui sont licenciés, et 19 clubs.

 

Depuis 1993, la « Union Cycliste Internationale » reconnaît le BMX, et actuellement ce sont 75 fédérations nationales. Le BMX est très développé aux Etats-Unis, en Australie, mais aussi en Amérique du Sud. En Europe la discipline connaît aussi une forte progression ces dernières années, et en France en particulier depuis les Jeux Olympiques de 2008, avec les médailles d'or et d'argent d'Anne Caroline Chausson et Laëticia Le Corguillet.

Concernant les pilotes régionaux du Pays de Rezt, ou plus largement de la région nantaise, ce sont Francky Gagnu du club de Machecoul, qui a terminé 5è des championnats du monde 2010 en catégorie « cruiser », et Magalie Pottier du club de Carquefou, qui s'est classée 2è de la coupe du monde « BMX supercross » en 2010.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article